OCCUPATION SPONTANEE DE L’ESPACE DE TERRE ET SES CONSEQUENCES SUR L’ENVIRONNEMENT DU QUARTIER MPASA I, DANS LA COMMUNE DE LA N’SELE A KINSHASA, R. D. CONGO / SPONTANEOUS OCCUPANCY OF TERRAIN AND ITS CONSEQUENCES ON THE ENVIRONMENT OF THE MPASA I DISTRICT IN THE COMMUNE FROM N'SELE TO KINSHASA, R. D. CONGO

Odon Kinsueki Ezinga

Abstract


Kinshasa, devenue l’une des mégalopoles en Afrique subsaharienne, fait actuellement face à une croissance extraordinaire de son contenu. Cette ville-capitale couvrant plus de 9.965 Km2 et renfermant environ 15% de la population congolaise doit, désormais être gérée rationnellement pour assurer sa durabilité environnementale globale. Malheureusement, à l’état actuel, Kinshasa est confrontée au phénomène des occupations spontanées et constructions anarchiques à outrance, entravant systématiquement les conditions de vie urbaine et celles des habitants. Cette situation est soutenue par l’absence quasi-totale d’une politique sur les logements sociaux après la colonisation et l’effondrement d’une économie déjà agonisante depuis plus de deux décenies, posant un sérieux problème pour le développement durable et équilibré de l’ensemble du tissu urbain de Kinshasa. Pour réaliser cette étude, nous avons eu recours à plusieurs méthodes : l’observation, historique, analytique, descriptive et l’approche statistique. Cependant, les méthodes ont été appuyées par les techniques suivantes : documentaire, pré-enquête, échantillonnage, enquêt par questionnaire, mesuration, interview, dépouillement de fiches, l’interprétation de résultats et cartographique. Pour l’enquête, elle a été réalisée dans le quartier Mpasa I, dans la commune de la N’sele à Kinshasa. La taille de l’échantillon est de 400 ménages. Ainsi, la méthodologie utilisée nous a permis d’atteindre les résultats. Les résultats des enquêtes sur le terrain montrent que 97,75% des sujets enquêtés n’ont aucune idée du concept « occupation spontanée, contre 2,25% de ceux qui semblent avoir une appréhension sur cette notion. Cette situation est corollaire au faible niveau de leur culture. Raison pour laquelle, nous confirmons avec (Pain 1974) que la ville de Kinshasa, capitale de la RDC, est une ville incomplète et en pleine crise. Cela est lié au fait que l’ignorance et la pauvreté n’ont pas permis à la population de gérer au mieux son cadre de vie. L’essentiel de la problématique de cette étude, a consisté à analyser le phénomène de l’occupation spontanée et constructions anarchiques à Kinshasa et à Mpasa L’importance que la population accorde à ce logement de fortune dans le quartier Mpasa I à N’sele, traduit la réalité de la demande en logement, en alimentation et accès aux services de base, etc. En conséquence, plusieurs problèmes de dégradation environnementale se posent aux niveaux écologiques (érosions, pollutions, protéiformes, ilots de chaleur, inondation, perte d’espace vert, érosion de la biodiversité), économique (difficulté d’accès aux ressources, dégradation de revenus), social (insécurité social : absence d’emplois, salaires et/revenus toxiques, chômage, sous-alimentation, déscolarisation, forte incidence de la morbidité et de la mortalité, etc. En dépit des efforts consentis pour réaliser cette étude, les défis relevés sont, pour cette étude, des occasions pour proposer des solutions appropriées, à dimension à la fois scientifique, politique et citoyenne, pour que l’on parvienne à rénover les politiques environnementales, afin de placer le quartier Mpasa I sur l’orbite de la durabilité environnementale. Cette étude est un plaidoyer pour améliorer la gouvernance environnementale, gage de développement durable de toute ville.

 

Kinshasa, which has become one of the megacities in sub-Saharan Africa, is currently experiencing an extraordinary growth in its content. This capital city covering more than 9,965 km2 and containing about 15% of the Congolese population must now be managed rationally to ensure its overall environmental sustainability. Unfortunately, as it stands, Kinshasa is confronted with the phenomenon of spontaneous occupations and excessive lawless constructions, systematically hindering the conditions of urban life and those of the inhabitants. This situation is supported by the almost complete absence of a policy on social housing after colonization and the collapse of an economy that has already been dormant for more than two decades, posing a serious problem for the sustainable and balanced development of the economy. the entire urban fabric of Kinshasa. To carry out this study, we used several methods: observation, historical, analytical, descriptive and statistical approach. However, the methods were supported by the following techniques: documentary, pre-survey, sampling, questionnaire survey, measurement, interview, tabulation, results interpretation and cartography. For the survey, it was carried out in the Mpasa I district, in the N'sele commune in Kinshasa. The sample size is 400 households. Thus, the methodology used allowed us to achieve the results. The results of the field surveys show that 97.75% of the subjects surveyed have no idea of the concept of spontaneous occupation, compared to 2.25% of those who seem to have an apprehension about this notion. This situation is corollary to the low level of their culture. Reason why, we confirm with (Pain 1974) that the city of Kinshasa, capital of the DRC, is an incomplete city and in full crisis. This is linked to the fact that ignorance and poverty have not allowed the population to manage their living environment as well as possible. The main problematic of this study was to analyze the phenomenon of spontaneous occupation and anarchic constructions in Kinshasa and Mpasa The importance that the population attaches to this makeshift housing in the district Mpasa I in N'sele, reflects the reality of the demand for housing, food and access to basic services, etc. As a result, several environmental degradation problems arise at the ecological levels (erosions, pollution, protean, heat islands, flood, loss of green space, biodiversity erosion), economic (difficulty of access to resources, degradation of income), social (social insecurity: lack of jobs, wages and / or toxic incomes, unemployment, undernourishment, out of school, high incidence of morbidity and mortality, etc. Despite the efforts made to carry out this study, the challenges For this study, opportunities are identified for proposing appropriate solutions, at the scientific, political and citizen level, for the successful completion of environmental policies, in order to place the Mpasa I district in the orbit of environmental sustainability This study is an advocacy to improve environmental governance, a guarantee of sustainable development in any city.

 

Article visualizations:

Hit counter

DOI

Keywords


occupation spontanée, conséquence, environnement, Quartier Mpasa I, Kinshasa / spontaneous occupation, consequence, environment, Quartier Mpasa I, Kinshasa

Full Text:

PDF

References


Encyclopédie du savoir moderne (1976), Paris

Encyclopédie thema Larousse (2000), éd. Larousse, Paris

Encyclopédie Wikipédia (2009), Bruxelles

Le Nouveau Petit Robert de la langue française (2008), éd. Larousse, Paris

Merlin, P. et Choay, F. (2005) : Dictionnaire de l’Urbanisme et de l’Aménagement, éd. PUF, Paris

Ramade, F. (2001) : Dictionnaire encyclopédique de l’écologie et des sciences de l’Environnement, éd. Dunod, Paris

Riey, A. (2006) : Le Robert Micro, éd. Larousse, Paris.

Agenda 21 et la Déclaration de Rio sur la gestion de l’environne publié par PNUE (1992)

Binzangi (2016) : Ecodéveloppement : Gestion de l’Environnement pour un développement durable, inédit.

Binzangi (2018) : Connaître et comprendre l’Environnement acte de 18è colloque philosophie et développement, Faculté Catholique

Caldwell, L. K. (2006) : la terre en danger pour une protection internationale de la biosphère, les éditions internationales, Paris

De Maximy, R. (1984) : Kinshasa, ville en suspens. Dynamisme de croissance et problème d’urbanisme. Approche socio-politique, éd. Orstom, Paris.

Djunga, K. (1988) : Cité, 15è éd. l’Harmattan, Paris

Dorier, April, E. (2006) : Ville et Environnement, éd. Sedes, Paris

Duvingeaud, P. (1980) : Synthèse écologique, éd. Doin, Paris

Elonga, M., Nga Ndondo, V. et Mebenga, L (2006) : Dynamiques urbaines en Afrique noire, éd. Le Harmattan, Paris

Fluoriot (1975) : Croissance urbaine, BEAU Kinshasa, Gilbert long, Collection d’écologie diagnostic phyto-écologique et Aménagement du territoire (Tome II)

Fumunzanza, J. (1979) : Kinshasa ce village d’hier, éd. Le Harmattan, Paris

Fumunzanza, J. (2008) : Kinshasa d’un quartier à un l’autre, éd. Le Harmattan, Paris

Gapysi, E. (1989) : Le défi urbain en Afrique, éd. Le Harmattan, Paris

Guiness (1965): Tropical Architecture, Prospective Architecture, New-York

Herbert, H. (1993) : Urbanisme de guide du citoyen, éd. Nouvel Horizon, Chicago

Kabuya, H. (2004) : L’éducation relative à l’environnement en question, éd. Le Harmattan, Paris

Lajoie (2006) : Les particules de l’atmosphère, éd. PUF, Paris

Nzuzi, L., (1989) : Urbanisme et Aménagement en Afrique Noire, éd. Sedes, Paris

Nzuzi, L., (2008) : Kinshasa ville et Environnement, éd. Le Harmattan, Paris

Nzuzi, L., (2011) : Kinshasa : Planification et Aménagement, éd. l’Harmattan, RDC

Nzuzi, L., (2017) : Les bidonviles de Kinshasa, éd. l’Harmattan, RDC

Lumenga, N., A., (1995) : Kinshasa, genèse et sites historiques, éd. Armaza-Bief, Kinshasa

Mbumba, N., (1982) : Kinshasa 1881-1981 : 100 ans après Stanley : Problèmes et avenir d’une ville, C.R.P., U8, Kinshasa

Merlin, P., (2013) : L’Urbanisme, éd. PUF, Paris

Monet, R., (2004) : Environnement, L’hypothèque démographique, éd. Le Harmattan, Paris

Musibono, D., (2006) : Du marisme d’un Etat Squelette aux défis du développement durable, CHAIRE UNESCO, UNIKIN

Musibono, D., (2009) : La RDC face aux enjeux de la géostratégie des ressources naturelles, éd. Le Harmattan, Paris

Mwanza, M., (1997) : Le transport urbain à Kinshasa, éd. Le Harmattan, Paris

Pain, M. (1984): Kinshasa, éd. De l’Orstom, Paris

Pain, M., et al. (1984): Atlas de Kinshasa, Ministère de T.P.A.T, BEAU, Kinshasa

Granet, P., (1984) : Changer la ville, éd. PUF, Paris

Pinto, R., & Grawittz, M., (1971) : Méthodes des sciences Sociales, 10è éd. Dalloz, Paris

PNUE (2002) : L’avenir de l’Environnement mondial, 3è éd. De boeek, Paris

Maximy, R., (1984) : Kinshasa ville en problèmes d’Urbanisme, ORTON, Paris

Ramade, (2005) : Eléments d’écologie, Ecologie appliquée, 6è éd. Dunod, Paris

Sachs, I. (1991) : Initiation à l’écodéveloppement, éd. Privat, Paris

Sakombi, D., (1981) : Regard sur Kinshasa, éd. Réunie, Kinshasa

Wackermann, G. (2005) : La problématique urbaine au regard de l’environnement

Viala et Grimaldi (2005) : Eco-toxicologie, in Toxicologie, 2è éd. Lavoisier, Paris

Victor (2007) : comment mettre en place les indicateurs environnementaux

Yoka (1991): Destin broyé, éd. Saint Paul Afrique, Kinshasa

Yoka (1995) : Lettre d’un Kinois à l’oncle du village, Cahiers africains-Afrika studies n°15, Paris.




Copyright (c) 2019 Odon Kinsueki Ezinga

Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International License.

The research works published in this journal are free to be accessed. They can be shared (copied and redistributed in any medium or format) and\or adapted (remixed, transformed, and built upon the material for any purpose, commercially and\or not commercially) under the following terms: attribution (appropriate credit must be given indicating original authors, research work name and publication name mentioning if changes were made) and without adding additional restrictions (without restricting others from doing anything the actual license permits). Authors retain the full copyright of their published research works and cannot revoke these freedoms as long as the license terms are followed.

Copyright © 2015 - 2018. European Journal Of Social Sciences Studies (ISSN 2501-8590) is a registered trademark of Open Access Publishing Group. All rights reserved.

This journal is a serial publication uniquely identified by an International Standard Serial Number (ISSN) serial number certificate issued by Romanian National Library. All the research works are uniquely identified by a CrossRef DOI digital object identifier supplied by indexing and repository platforms. All the research works published on this journal are meeting the Open Access Publishing requirements and standards formulated by Budapest Open Access Initiative (2002), the Bethesda Statement on Open Access Publishing (2003) and  Berlin Declaration on Open Access to Knowledge in the Sciences and Humanities (2003) and can be freely accessed, shared, modified, distributed and used in educational, commercial and non-commercial purposes under a Creative Commons Attribution 4.0 International License. Copyrights of the published research works are retained by authors.


 

Hit counter